Les legaltech

Les legaltech sont nées aux Etats-Unis dans les années 2000. Elles ont mis un temps certain à arriver dans le paysage juridique français. Le mouvement s’est accéléré et les legaltech touchent de près l’activité des avocats. Le « nerf de la guerre » pour l’avocat est le client. Comment atteindre le client ? Que cherche le client ? Quelle prestation souhaite-t-il ? La Legaltech est donc en plein essor et les start-up se multiplient. Les objectifs de la legaltech Que veut dire « legaltech » ? Selon Régis de Boisé, fondateur de LeBonBail, le terme désigne : « les technologies qui permettent l’automatisation d’un service juridique, que ce soit au niveau du support (le document), du processus ou

Les prestations juridiques en ligne et les plateformes juridiques

Les prestations juridiques en ligne Le règlement intérieur national de la profession d’avocat réglemente les prestations juridiques en ligne : La fourniture par transmission électronique de prestations juridiques par un avocat suppose l’existence d’un service personnalisé au client. L’avocat qui propose des prestations juridiques en ligne, y compris celui qui participe au site Internet ou à la plateforme en ligne d’un tiers, y est référencé ou visé par un lien hypertexte. Lorsqu’il constate que le contenu du site n’est pas conforme aux principes qui régissent la profession, il doit interrompre sans délai son concours et en informer l’Ordre. En outre, le règlement intérieur précise que : Le n

Confidentialité et sécurité des actes électroniques de l’avocat

Les actes juridiques électroniques font désormais partie intégrante du métier de l’avocat. Or, il existe parfois encore des réticences face à l’électronique. Est-ce fiable ? La sécurité des actes et leur confidentialité sont-elles vraiment respectées et protégées ? Le CNB et la commission intranet et nouvelles technologies ont répondu à ces questions afin de garantir un niveau de sécurité optimale pour l’exercice de la profession. La clé d’authentification et de signature Avocat Les avocats accèdent au e-barreau au moyen d’une clé délivrée par le CNB. Cette clé est conforme à la norme RGS** et elle équipée d’un certificat de qualité. Ce système sécurise l’identité numérique de l’avocat avec

Dématérialisation des procédures

Petit à petit les procédures se dématérialisent. L’information qui circulait essentiellement via le papier se transmet électroniquement. Outre, un avantage certain pour le développement durable, la dématérialisation des procédures facile l’exercice des professions du droit et, notamment, de l’avocat dans son quotidien. Dématérialisation des procédures civiles - Portalis Les procédures civiles se sont peu à peu dématérialisées devant les TGI et les cours d’appel. Ainsi, avec la signature électronique ou l’acceptation de la procédure par voie électronique. Selon l’article 748-2 du CPC : « vaut consentement….l’adhésion par un auxiliaire de justice, assistant ou représentant une partie, à un rés

Les outils numériques au service de l’avocat

Le métier d’avocat a changé avec l’émergence du numérique dans sa vie professionnelle. L’avocat n’est plus noyé sous des tonnes de papier. Les outils numériques se sont imposés dans la pratique quotidienne de l’avocat. Les legaltech accompagnent l’avocat dans ce changement de paysage. Leur objectif : être au même niveau que les entreprises concurrentes qui usent de l’intelligence artificielle. Le RPVA Le numérique est de venu petit à petit obligatoire avec la mise en place du réseau privé virtuel des avocats, le RPVA. Le RPVA fonctionne par le biais d’une plateforme appelée « e-barreau ». Les avocats doivent s’inscrire auprès de leur barreau pour obtenir une clé électronique personnalisé, sé

Interview Romain Omer

PRÉSENTATION DU PROJET Romain Omer est un précurseur dans la modernisation de la profession d’avocat Romain OMER est un avocat qui a compris très tôt la nécessité de moderniser sa profession et démocratiser l’assistance juridique. Selon Romain OMER, le numérique est un formidable moyen pour automatiser certaines tâches et donc recentrer le rôle de l’avocat sur le conseil et les activités à forte valeur ajoutée. En 2010, il est le pionnier du divorce en ligne et le pari est réussi. Aujourd’hui sa plateforme dédiée au divorce traite plus de 6 000 dossiers par an, soit 10 % des cas de divorce par consentement mutuel. Fort de cette expérience, Romain OMER vient de créer une nouvelle plateforme l

Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • LinkedIn Social Icon

© 2017 A.D.A.N 

  • Grey LinkedIn Icon
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon