Présentation de la plateforme de consultation juridique du CNB

Le CNB a lancé en juin 2016 une plateforme de consultation juridique accessible aux avocats et aux internautes. Cette plateforme permet aux professionnels d’être plus visibles et facilement accessibles par les clients.



La plateforme pour les avocats


La plateforme de consultation juridique en ligne lancée par le CNB en juin 2016 a pour but de renforcer la visibilité des avocats sur internet. Les avocats se connectent sur https://consultation.avocat.fr/ avec une clé RPVA. Ils créent une fiche de leur profil avec une photo. Ils mentionnent leurs domaines de compétences ou leur certificat de spécialisation.


Quatre types de services sont proposés en ligne :

  • Une prise de rendez-vous au cabinet d’un avocat

  • Un rendez-vous téléphonique

  • Une question simple en ligne

  • Une consultation complète en ligne.


L’avocat doit préciser le montant de ses honoraires pour ces quatre types de services.


A noter : On ne peut créer que des profils individuels. La plateforme ne prend pas en compte de profil « cabinet ».


La plateforme contient également un « blog des avocats ». Les avocats ont ainsi la possibilité de poster sur ce blog des articles sur des sujets juridiques précis. C’est ainsi un autre moyen de se faire connaître.



La plateforme pour les internautes


Les clients vont en premier lieu choisir le domaine de compétence relatif à la question à poser. Par exemple, une question relevant du droit de la famille ou du droit immobilier ou du droit commercial ou bien relevant d’un généraliste. Ensuite des noms d’avocats spécialisés dans le domaine choisi, et inscrits sur la plateforme, vont être proposés selon le lieu géographique de résidence de l’internaute.


A noter : Pour un domaine de spécialité plusieurs sous-spécialités sont proposées. Par exemple en droit de la famille : Divorce ou Etat civil ou Majeurs incapables etc…


Une fois son avocat choisi, l’internaute va alors soit poser sa question, soit avoir accès à l’agenda de l’avocat et prendre un rendez-vous physique ou téléphonique avec celui-ci. Il doit ensuite accepter les CGU et la convention d’honoraires. Il indique son numéro de carte bancaire. Mais son compte ne sera pas débité immédiatement. Ce n‘est qu’à partir de l’acceptation de l’avocat pour le rendez-vous ou la question posée que le compte de l’internaute est débité.

Les échanges entre l’avocat et son client sont protégés. Ils ne restent présents que 72 heures sur la plateforme. Il est recommandé d’enregistrer ces échanges pour ne pas les perdre.


Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • LinkedIn - White Circle

© 2017 A.D.A.N 

  • Grey LinkedIn Icon
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon