Please reload

Posts Récents

Vers une digitalisation de la justice

 

 

Dans le programme Justice d’Emmanuel Macron une partie concerne la numérisation de la justice. La digitalisation du droit progresse significativement.  Développement de services juridiques en ligne, transmission de documents juridiques en ligne, justice prédictive, la justice est à l’ère du digital.

 

Digitalisation de la Justice

 

De nouveaux acteurs en droit apparaissent avec la révolution du numérique dans le paysage juridique français. Les Legaltech, notamment, qui sont des plateformes juridiques en ligne. Ces Legaltech se multiplient.

 

Egalement, l’intelligence artificielle vient au service du droit avec la justice prédictive. Des logiciels juridiques sont créés.

 

Enfin, récemment, un nouvel atelier des Legaltech s’est tenu pour réfléchir sur la volonté de créer une nouvelle plateforme gouvernementale : justice.gouv.fr.

Cet atelier a eu lieu avec l’ADIJ afin de permettre les échanges entre les éventuels acteurs d'un futur service public numérique de la Justice. En outre, il a recensé les legaltech qui pourraient améliorer ce dernier. Aux termes de ces réflexions, l’ADIJ présentera aux pouvoirs publics des propositions pour aider à faire cette plateforme « legaltech » gouvernementale.

 

Il est ressorti de ces réflexions plusieurs points :

 

  • Il faut restituer la confiance et l’éthique de la Justice

  • Créer un accès au droit direct et simple

  • Le numérique est un vecteur de qualité et de célérité du service publique de la Justice.

 

Les conséquences de la digitalisation de la Justice

 

La digitalisation de la justice a des répercussions dans l’exercice des métiers juridiques. Ces métiers sont en pleine mutation et s‘adaptent aux nouveaux outils numériques.

 

Les conséquences de cette digitalisation sont :

 

  • Une justice numérique moins chère : avec une réduction du temps et du coût de traitement des dossiers. Mais aussi avec l’homogénéisation des processus et la sécurisation des flux d’information.

  • Une justice plus rapide : avec la communication numérique entre les acteurs juridiques et l’automatisation de certaines tâches.

  • Une dématérialisation des procédures entre les avocats et les tribunaux.

  • Des données sécurisées.

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Archives
  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • LinkedIn - White Circle
  • Grey LinkedIn Icon
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon

© 2017 A.D.A.N