• Grey LinkedIn Icon
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon

© 2017 A.D.A.N 

Please reload

Posts Récents

La Justice prédictive

La Justice doit-elle être prévisible ? Depuis février dernier des avocats du barreau de Lille testent un logiciel de justice prédictive.

 

 

 

Qu’est-ce que la justice prédictive ?

 

La justice prédictive désigne des instruments d’analyse de la jurisprudence et des écritures permettant d’anticiper une solution juridique. Les logiciels s’appuient sur des décisions de justice rendues.

 

 

Justice prédictive à l’essai

 

Des avocats du barreau de Lille testent le logiciel « Predictice ». Ce logiciel permet d’anticiper le résultat d’un contentieux et les indemnités qui y sont associées. En effet, l’algorithme analyse la jurisprudence sur des thèmes juridiques et apporte des probabilités de résultats. Par exemple, ce logiciel va donner des montants de dommages-intérêts alloués  lors d’un divorce amiable ou pour un licenciement. L’avocat anticipe ainsi le risque d’une action et ses chances de réussite.

Ces logiciels de justice prédictive simplifient le travail de l’avocat. Ils lui permettent d’optimiser l’orientation judiciaire d’un dossier et de gagner ainsi du temps. L’avocat a plus de temps à consacrer à son rôle de conseil.

 

Justice prédictive : critiques et avantages

 

Certains critiquent cette justice prédictive, craignant une déshumanisation ou une justice au rabais. Elle serait contraire à une approche humaine d’un dossier puisqu’il suffit d’ « appuyer sur un bouton pour avoir le résultat de conséquences financières d’un divorce par exemple. ». Pour d’autres, elle favoriserait un certain comportement professionnel. Un dossier dont la solution donnée est à 90% de chances de perdre, ne serait pas accepté par la majorité des avocats.

 

D’autres au contraire, estiment que la justice prédictive va permettre d’aboutir à une homogénéisation de la jurisprudence.

Pour l’avocat, c’est un gain de temps. Il s’agit de décharger les professionnels de tâches laborieuses et de se consacrer sur des aspects plus essentiels, comme l’analyse du dossier et son argumentation ou le contact avec son client.

Quant au client il serait plus confiant en une donnée statistique résultant d’un mécanisme mathématique qu’en une donnée subjective.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Archives
  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • LinkedIn - White Circle